AGENDA

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Fil de navigation

Automnale 2017 - La Ronde des Ours by Jean-Jacques

IMG 20171007 083632

Expliquer le ressentit de l’automnale Pyrénéenne, c’est expliquer le bonheur à moto comme le faisait Gilles Fabre dans un de ces articles récents :

 

" On est d’accord qu’il n’y pas de hiérarchie dans le bonheur. Le bonheur à moto n’est pas plus important que le bonheur en amour ou en amitié. Il y a le bonheur. Et puis il y a la vie de tous les jours. Celle qu’on ramasse à la pelle et que l’on s’empresse de jeter par-dessus notre épaule afin de réduire le tas devant nous. On passe au tamis cette poussière de vie en espérant trouver une ou deux pépites. C’est du boulot. Quotidien. Fastidieux. Harassant. Mais de temps en temps, une pépite se présente. C’est là que nous ne sommes pas égaux. Certains ne vont pas la voir. D’aucuns la verront plus grosse qu’elle n’est réellement. D’autres développeront une aptitude à maximiser les bons moments. Il ne suffit pas de découvrir la pépite, faut-il encore la polir et lui donner l’éclat qui lui convient le mieux."

IMG 20171007 085457

Autant vous dire qu’aujourd’hui on n’a pas eu à tamiser beaucoup pour trouver des diamants. J’en ai presque honte. Je vais le payer cher un jour. C’est sûr. Prendre autant de plaisir en si peu de temps, c’est comme gagner au loto et tout cramer en une semaine. On prend perpette en travaux forcés. Sa vie entière ou ce qu’il en reste à tamiser des jours miséreux en se ressassant le temps ou le monde défilait sous la gomme tendre de nos meules. Mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui nous étions des princes de la route, des comtes de la courbe, des barons du col, des ambassadeurs de la descente, des empereurs des sommets, des marquis de l’épingle voire même des créateurs d’épingle comme Phil’Co…

Nous avons usés les côtés de nos pneus dans des lieux magiques comme les gorges de la Luz, le col du Tourmalet ou la vallée de Campan. La géologie, la météorologie, le temps y ont sculpté des paysages à couper le souffle. Mais pas celui de nos motos. Même Nina avec sa 125 a franchi le col à plus de 2000 m comme qui rigole. Des névés coiffent le sommet du pic du midi de Bigorre, touches de blanc dans cet univers automnal vert et brut. Des vaches surprises par le spectacle rutilant de nos engins assourdissants. Un papillon blanc qui venait à ma rencontre, ailes déployés en signe de bienvenu a finalement préféré se faire attraper par une hirondelle plutôt que venir ternir ma visière immaculé. Les conifères chauffés à blanc par le soleil sans retenue embaument notre parcours. Tous les sens sont en éveil. Un œil sur le ruban noir, un autre sur les sommets au loin et le col qu’on devine derrière ce petit mamelon que souligne le remblai de la route de montagne. La main droite caresse l’accélérateur pour maintenir la grosse mémère dans un bon rythme. La main gauche marque le tempo en comptant les rapports qui s’enchainent. Le pied droit gère le frein arrière en cas d’optimisme effronté dans une courbe se refermant comme une palourde quand on la chatouille de la pointe de l’Opinel. Le pied gauche est synchro avec la main gauche et talons et pointes sont mis à contribution pour monter et descendre les rapports de vitesse. Quand le tout est bien huilé, chacun membre à sa place, la tête vagabonde. Un hémisphère au pilotage et l’autre est occupé à polir les diamants que le premier lui envoie.

 

IMG 20171007 115124

IMG 20171007 115127

IMG 20171007 115129

IMG 20171007 115132

IMG 20171007 115210IMG 20171007 115217

IMG 20171007 115219

IMG 20171007 115229

La bête mécanique et son cornac doivent aussi se ravitailler. Jean-Jacques nous amène alors dans l’auberge de l’Arros à Mauvezin. Dommage que de stupides règles de bienséance ne me permettent pas de m’étendre sur cet épisode pantagruélique, ça aurait pu vous plaire…Disons que nos vaillants motards ont fait plus qu’honneur à la gastronomie locale. La suite de notre périple nous amènera à la visite du château de Mauvezin, pause salutaire pour digérer un repas digne des fêtes du moyen-age.

IMG 20171007 115624

IMG 20171007 115814  IMG 20171007 155110  IMG 20171007 163032  IMG 20171007 164719  IMG 20171007 164952  IMG 20171007 170306  IMG 20171008 154219

Sur ces considérations philosophiques, nous replongeons dans des paysages enchanteurs pour rejoindre notre gite à Puydarrieux.

 Demain, le petit déjeuner face aux pyrénéens prolongera nos rêves, puis ce sera « retour à la maison, plein d’usage et déraison …», retour aux trucs sérieux…

IMG 20171008 155559

 Plus de photos ICI

Alain N.