AGENDA

Décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Fil de navigation

Adieu Jean-Louis

HommageJeanLouisGeorgeot

 

Nous avons ce matin à dire au revoir à notre ami Jean-Louis, après quasiment 20 années de partage des mêmes activités autour de nos vieilles motos, des rencontres lors des bourses d’échange, des balades, des repas. Tous ces moments ont été – et restent dans nos mémoires – marqué par la gentillesse, la finesse, mais surtout par l’incroyable espièglerie de Jean-Louis.

Il avait toujours envie que le moindre échange soit doux, amical, instructif, et il nous a appris, à tous, beaucoup. Il savait exprimer un jugement à la fois pertinent et léger, presque à chaque fois amusé et amusant, même lorsque la politique, entre autre, l’inquiétait.

Mais c’est surtout par sa soif insatiable de jouer avec les moteurs, les cadres, les réservoirs qu’il nous a tous sidéré : en plus des modèles réduits d’avion, il avait construit bien plus gros : un redoutable moteur Panhard (tigre !) dans un cadre Zündapp : même pas peur Jean-Louis !

Sa 2 CV à cadre Terrot a fait l’admiration de tant de visiteurs de nos bourses ! Et quelle fierté, pour nous, de leur faire remarquer le passage des vitesses pneumatique, en leur précisant, comme si l’engin était normal : « c’est un copain du club qui l’a bricolé … »

Son plaisir d’installer un moteur Fiat dans une moto américaine quasi inconnue : Carlton, avait été partagé par nous tous, et notre admiration ne s’exprimait qu’en une phrase : « mais jusqu’où peut-il aller ? »

Ses derniers projets : le pou du ciel, le moteur rotatif, montrent quel talent d’ingénieur il savait exprimer.

Il évoquait ses créations mécaniques presque merveilleuses avec des yeux pétillants et rieurs, si enfantins, et qui nous accompagneront et nous réchaufferont encore bien des années…

 

Alain